Recherches économiques et financières

Newsflash

10 AOÛT 2000

MOMENTUM* DES SECTEURS EUROPEENS (DJ-EURO/EUROPESTOXX) AU 8 AOÛT

* Cette analyse technique tient compte en général les révisions haussières de earnings pour les titres sélectionnés au sein du secteur considéré.

  • En attendant le verdict final le 15 août, la recomposition de l'Eurostoxx 50 devrait être le suivant:
  • Entrée: SAN PAOLO IMI: ( seconde bancaire italienne après UNICREDITO),

    DANONE rejoindrait UNILEVER dans le secteur des Food & Beverages.

    Sortants: METRO et l'utilities belge ELECTRABEL.

    Les entrants: BNP PARIBAS, ASTRAZENECA et CGU (assureur anglais)

    Les sortants: l'utilities italien ENEL et la telecom hollandaise KPN.

    ASSURANCES: bénéficient toujours de la détente des taux longs. Nous privilégions les assureurs suisses: ZURICH: reste la moins chère en terme de PEG ratio et peut encore bénéficier d'un fort rattrapage malgré sa récente performance et pourrait être un candidat pour l'Europestoxx 50 l'an prochain. BALOISE et SWISS RE restent également des valeurs à accumuler. En Hollande, AEGON annonce de bons résultats trimestriels. Conserver.

    BANQUES: tout comme les assurances, le secteur garde le vent en poupe. En France, BNP est préféré à SOCIETE GENERALE (résultats sans surprise). En Hollande, ABN AMRO est meilleur marché que ING. En Suisse, CS (au plus haut de l'année) et UBS sont à conserver. Les bancaires espagnoles à privilégier sont BBVA et BSCH.

    HEALTHCARE: NOVARTIS présente de légères révisions baissières de bénéfices et n'est plus recommandée à l'achat. Conserver.

    ROCHE, malgré sa sous-performance, reste aussi cher que Novartis en terme de PEG ratio. AVENTIS se paye avec une décote de 30% par rapport au secteur mais le titre a de légères révisions baissières de bénéfices. Achat sur repli.

    RETAIL: le secteur a subi quelques dégagements suite aux ventes décevantes de CARREFOUR pour juillet. METRO révise légèrement à la baisse mais annonce des projets d'extension de son business en Russie et en Europe de l'Est et garde son momentum. Conserver.

    FOOD & BEVERAGES: UNILEVER (historiquement bon marché: 25% de sous-performance par rapport au secteur depuis le début de l'année) renoue avec la hausse suite aux résultats trimestriels en ligne avec les attentes. L'annonce d'un split stratégique de la société en deux divisions (food et home-personal care) semble avoir été bien perçue. Il se paye aujourd'hui 2 x moins cher que DANONE.

    NUMICO est toujours une valeur à conserver.

    ENERGIE: le secteur renoue avec un momentum positif. TOTAL reste une valeur phare et se traite toujours avec un discount de 30% par rapport à ROYAL DUTCH.

    CONSUMER NON-CYCLICAL: L'OREAL reste trop cher; AHOLD renoue avec son momentum. En tant que valeurs plus spéculatives, ALTADIS et CASINO restent des opportunités.

    TECHNOLOGIE: La volatilité du Nasdaq a secoué les TMT, et certains leaders du secteur Techno en ont fait les frais. NOKIA a trouvé un support d'achat à Euro 42.-

    STM dont le cours de l'action n'a pas suivi les bénéfices, se traite avec une décote par rapport au secteur.

    CONSTRUCTION: ce secteur cyclique fait aujourd'hui partie des valeurs défensives: SAINT-GOBAIN, LAFARGE et DRAGADOS sont des valeurs à l'achat.

    CYCLIQUES: PHILIPS, le leader du secteur, a perdu du terrain suite aux prises de profits dans les semi-conducteurs mais ses fondamentaux restent excellents. THOMSON MULTIMEDIA est toujours à conserver.

    INDUSTRIALS: ABB, SCHNEIDER et SULZER restent des opportunités d'achat sur le moyen terme.

    BASIC RESOURCES: L'industrie du papier reste soutenue tant en terme de PEG que de momentum. UPM KYMENE reste une bonne opportunité. Au sein des "mining", RIO TINTO est aujourd'hui attractif en terme de PEG ratio avec des révisions haussières.

    AUTOMOBILES: le secteur sort de sa léthargie avec de bons résultats des allemandes et beaucoup de nouveautés dans le pipeline d'ici 2001. DAIMLERCHRYSLER, leader du secteur, est une opportunité d'achat aujourd'hui et reste sous-évalué comparé à ses pairs.

    TELECOM SERVICES, MEDIA, CHIMIE, UTILITIES (biaisé par le poids de Vivendi).

     

    This research was prepared by Banque SCS Alliance and is for information purposes only. It is not intended as an offer to sell or a solicitation to buy securities. The information contained herein has been obtained from sources which we consider to be reliable, but its accuracy and completeness cannot be guaranteed. Any opinions expressed are subject to change without notice. Recommendations may or may not be suitable for individual clients and some securities carry a greater degree of risk than others. Clients are advised to contact their investment advisor for best advice as to the suitability of each recommendation for their own circumstances before taking any action. No responsibility is taken for any losses, including, without limitation, any consequential loss, which may be incurred by clients in acting upon such recommendations. Any dissemination, distribution or copy of this communication without prior approval from Banque SCS Alliance is prohibited.Chart provided by Reuters & Bloomberg.